Plans d'entraînement - Bilans

Bilan sportif 2016 et objectifs 2017

En jetant un coup d’œil dans le rétroviseur, 2016 pourrait se résumer en 5 chiffres:

3000 : ma plus grosse année capesque à ce jour en terme de volume. Je dépasse pour la première fois les 3000 km (3084). Ce n’est pas un objectif en soi mais cela illustre bien mon goût toujours plus prononcé pour l’effort long. Sortie moyenne : 18,14 km en 1H38’37, soit 5’26/km. Un constat cohérent sachant que plus de 70% du volume est couru en endurance fondamentale, que ce soit en préparation générale ou en plan spécifique.

6 : si j’ai « beaucoup » couru cette année, le nombre de dossards épinglés reste, quant à lui, relativement faible avec 6 courses au compteur. C’est évidemment un choix délibéré car j’aime bien garder de l’influx nerveux pour la compét. En ciblant davantage mes objectifs, je créé une sorte de manque qui me fait arriver mort-de-faim le matin de la course. J’adore ça ! Mais si on se rate, l’attente est longue pour prendre sa revanche…

88 : je me suis justement foiré une fois cette année lors des 100 km de la Somme. Mon premier abandon en course, au 88ème km. Ce fut dur à encaisser mais j’ai, au final, beaucoup appris de cette expérience. L’acceptation de l’échec en guise de victoire.

bilan-2016

1 : ne faisons pas la fine bouche, monter sur la boite est toujours un moment particulier qui flatte l’ego et récompense les efforts fournis à l’entraînement. Ce fut le cas une fois cette année avec une troisième place en master lors du The Trail Sens, sur le 60 km. Une belle journée à se tirer la bourre sur les sentiers de l’Yonne.

42,195 : j’ai couru quatre fois l’épreuve reine du marathon en 2016. En « off » à deux reprises lors de la prépa pour les 100 km de la Somme, le marathon de Paris et le marathon de La Rochelle. Parmi les off, il en fut un marquant : celui organisé fin août par ma bande de copains, la Team Marathon Connection. Nous avons reproduit l’édition 1979 du marathon de Paris, la seule passant par les vingt mairies d’arrondissement de la capitale. Une sorte de retour aux sources fait de partage et d’amitié, valeurs essentielles du coureur à pied. Concernant les courses officielles, j’ai donc participé pour la septième fois consécutive au marathon de Paris et battu fin novembre mon record personnel à La Rochelle. 2016 se termine ainsi en beauté avec un RP sur la plus belle des distances.

Parcours du marathon de Paris 1979

Parcours du marathon de Paris 1979 – Cliquer ici pour plus de détails

Place maintenant à 2017 et ses objectifs. Pour le premier semestre, je vais m’aligner sur l’EcoTrail de Paris-80 km le 18 mars et le marathon des Hauts-de-Seine le 24 juin. Et oui, pas de marathon de Paris cette année ! On change un peu les habitudes… Niveau chrono, j’espère chatouiller les 8h en arrivant au premier étage de la Tour Eiffel et briser la barre des 3h10 au marathon.

Ensuite, ce seront deux grands classiques qui composeront le second semestre de l’année : les 100 km de Millau le 30 septembre et le marathon de La Rochelle le 26 novembre. A ces occasions, je tenterai le sub 10h sur cent bornes et, selon le résultat des Hauts-de-Seine, les 3h05 au marathon.

Bonne année 2017 à tous. Je vous souhaite plein de kms en bonne santé et en bonne compagnie. Que ce soit en perf ou pour le plaisir, l’essentiel est de profiter de chaque foulée !

Publicités

2 réflexions sur “Bilan sportif 2016 et objectifs 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s