Tests

2012 – Test et avis Saucony Progrid Echelon 3

Polyvalente, elle sait tout faire !

Saucony est sans doute l’une des enseignes qui apportent, aujourd’hui, le plus en matière de recherche, d’innovation et de design sur le marché du running.  Et pas seulement sur celui du minimalisme.

95d14-capturede28099c3a9cran2012-07-27c3a015-05-33Soucieuse d’offrir aux coureurs un triptyque confort-légèreté-dynamisme, la marque américaine « qui monte » en France a déjà fait ses preuves avec les célèbres Hattori, Kinvara et Cortana. C’est d’ailleurs par cette dernière que j’ai découvert Saucony. Une chaussure pour tous, marquée par un mariage réussi entre amorti et concepts minimalistes (drop de 4mm, toebox large et semelle souple). Sensations exceptionnelles ! Ce fut pour moi une révolution, une révélation…

Aussi, lorsque le Professeur Fred Brossard (runners.fr) a lancé un appel à testeurs pour les futurs modèles Saucony, j’ai de suite fait acte de candidature. Il me tardait d’en savoir plus sur les évolutions apportées par la marque. Et quel plaisir de voir quelques jours plus tard mon nom associé à la Saucony ProGrid Echelon 3. Vous pouvez retrouver nos tests croisés de l’Echelon 3 et de la Kinvara TR à l’adresse suivante: http://runners.fr/saucony-echelon-kinvara-tr-oui-et-non/

  • Conditions du test

90% sur bitume et 10% sur chemins stabilisés

4 sorties en endurance fondamentale

3 sorties longues : 18, 20 et 26 km

1 séance VMA : 6x300m à 16,5 km/h

1 séance fractionnés : 6x1000m à 14 km/h

1 séance de côtes : 13 km dont 3x(4x200m en montée/4x100m récup en descente)

Total : 129 km. 12h21’.

L’Echelon, 3ème du nom, est sortie début juillet 2012 et s’adresse au coureur neutre, à la foulée universelle, cherchant pour ses entrainements protection, confort, légèreté et dynamisme.  Son poids est de 296 grammes en taille 42 (8,5 US). Le mesh est respirant et aéré. Quant au design, c’est bien sûr une affaire de goût. Je le trouve à la fois sobre et recherché sur ce modèle.

 

  • Amorti et légèreté

Dès la première utilisation, j’ai été agréablement surpris par le rapport amorti-légèreté. En effet, avant la Cortana et maintenant l’Echelon, j’étais un adepte des chaussures de marques « plus connues » avec des drops supérieurs à 10mm et des poids compris entre 310 et 350g.

Du haut de son drop réduit à 8mm et de ses 296g, La Saucony ProGrid Echelon 3 propose un amorti remarquable par la combinaison de plusieurs technologies : le Heel ProGrid et la Zone d’impact SRC, absorbant les chocs sur toute la longueur et préparant le pied à un déroulé plus fluide.

Je me suis amusé à tester l’amorti en attaque talon puis en foulée médio-pied. Dans les deux cas, l’absorption de l’impact est bien ressentie. Mais le système prend toute sa dimension lorsqu’on talonne. Ce qui est normal puisque cette chaussure n’est pas une minimaliste. Pour autant, je suis passé depuis la Cortana à une foulée médio-pied et n’ai rencontré aucune difficulté avec l’Echelon.

Ainsi, ce couple amorti-légèreté est particulièrement appréciable lors d’entraînements du type sortie longue ou footing en endurance fondamentale.

 

  • Confort, maintien et dynamisme

657d3-capturede28099c3a9cran2012-07-27c3a015-10-36Lorsqu’on enfile l’Echelon 3, la sensation de confort est remarquable.  Le chausson est exceptionnel, la Plaque HRC Strobel intensifie le matelassage et une coque rigide placé à l’arrière stabilise le talon. La technologie HydraMax placée elle aussi à cet endroit ajoute du confort supplémentaire (doublure au col du talon) et permet l’évacuation de l’humidité. La toebox (espace au niveau des orteils) est relativement large.  Le pied est ainsi parfaitement enveloppé et maintenu.

J’ai également pu mesurer le dynamisme et la polyvalence de cette chaussure lors de séances de fractionnés du type 6x300m ou 6x1000m, ou encore lors d’un travail en côtes.

Le rebond est optimisé par la technologie SSL (Saucony Super Lite) EVA. Le nouveau système Arch-Lock, quant à lui, facilite l’approche médio-pied (confort accru à ce niveau), laquelle est particulièrement utile sur ces sorties spécifiques et exigeantes.  Je me suis senti très stable lors de la propulsion et plutôt fluide à ces vitesses.

Enfin, la semelle externe semble résistante. Elle est composée au niveau du talon du XT-900, matériau en caoutchouc carboné qui augmente la traction et la durabilité ainsi que d’un caoutchouc soufflé sur le côté latéral de l’avant-pied permettant souplesse et légèreté. Après 130 km sur bitume et chemins stabilisés, je n’ai pas constaté d’usure particulière.

 

  • Verdict

Si vous êtes coureur neutre et que vous cherchez pour vos différents entrainements (sorties longues, footing en endurance fondamentale, fractionnés ou côtes)  une chaussure polyvalente, avec amorti, plus légère et au drop réduit, la Saucony ProGrid Echelon 3 peut être faite pour vous. Elle est, à mon sens, de par ses caractéristiques, une sérieuse rivale pour des modèles plus connus comme les Asics Gel Nimbus, Mizuno Wave Rider ou Nike Zoom Vomero.

Pour ma part, même si je pense à terme me diriger vers des runnings ne dépassant pas 4mm de drop, il est fort probable que l’Echelon m’accompagnera lors de mon prochain marathon, à Vincennes le 28 octobre prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s